Concours 2009



Concours 2009 : les notes et commentaires

1

Syrion

Catapole

2

D'ac... pas de notes, pas de transcriptions, pas de commentaires (au moins, pas encore...), mais, mes votes sont comme ça:

La chambre de Syrion

Catapole

Les méchants meurent toujours deux fois

3

Catapole

La chambre de Syrion

Les méchants meurent au moins deux fois

4

Bonjour !

J'ai mis un peu de temps à écrire mes commentaires étant en période de partiels, mais les voilà. Je joins mes transcripts.

La Chambre de Syrion

1) Plaisir de jouer général : À première vue, le scénario n'est pas très original : prisonnier dans une chambre, le joueur doit s'échapper. Cependant l'introduction présente cela sous un jour un peu moins classique et plutôt amusant de bizutage en école de magie (on dit intégration pour faire classe de nos jours). Et le scénario est très bien exploité et avec beaucoup d'humour, j'ai pour ma part beaucoup ri en jouant à ce jeu. Pour ce qui est de la difficulté, il est vrai qu'on trouve assez facilement les solutions aux énigmes mais tout en y prenant un réel plaisir car le soucis du détail y est très présent (merci Stormi ?). L'ambiance est agréable et l'on s'amuse beaucoup à tester les nombreux sorts disponibles. On peut regretter l'absence d'un index dans le livre de sorts ou de la possibilité de consulter le livre sur un sort précis (ce qui influence ma notation dans la troisième catégorie) qui implique que si le joueur ne prend pas de notes personnelles, il doit reparcourir aléatoirement tout le livre pour retrouver un sort dont il a oublié l'orthographe. À propos de l'aide pas à pas, sa rédaction est agréable et efficace, néanmoins je trouve dommage qu'on ne puisse pas s'arrêter à un certain moment. Si on veut de l'aide pour un point particulier que l'on arrive pas à résoudre, on a dans tous les cas la solution complète du jeu. Il n'est pas trop dur de fermer les yeux et de taper dix commandes pour ne pas voir la suite, mais c'est dommage. Note dans cette catégorie : 8,5/10 (soit 17 points).

2) Qualité d'écriture : Je n'ai pas relevé de fautes d'orthographe, ni de formulation scabreuse. Pour ce qui est du style, il est agréable et léger ; il n'y a pas particulièrement de prouesse littéraire ou d'effets de style mais la qualité d'écriture est très correcte et sert bien le sujet. Note dans cette catégorie : 9/10 (soit 9 points).

3) Qualité de la technique de programmation : Je n'ai pas rencontré beaucoup de bugs. Qu'un seul vrai bug en fait, lorsqu'en essayant de crier dans le puits il a été considéré que je tentais d'entamer le dialogue avec la Vénus peinte. Il manque encore deux ou trois actions évidentes à gérer (sauter par la fenêtre, boire l'eau du puits, nager dans le puits...) mais globalement le jeu est très bien ficelé. Pour ce qui est des prouesses techniques, il ne m'a pas semblé repérer de mécanisme exceptionnel, cependant ce qui est utilisé est bien utilisé et Inform 6 semble bien maîtrisé. Note dans cette catégorie : 8/10 (soit 8 points).

Total : 34 points, soit 8,5/10.

Catapole

1) Plaisir de jouer général : Le scénario est l'ambiance générale m'ont totalement conquis. On est complètement immergé dans la peau de ce personnage formaté dans un système original et profondément cohérent. L'intrigue est assez sordide mais cependant le tout reste traité avec beaucoup d'humour pour peu qu'on soit un investigateur curieux. Il y a cependant quelques éléments manquants qui m'ont gêné ainsi que quelques incohérences, mais qui relèvent principalement de la finition : pour cela je conseillerais l'épluchage des transcripts si l'auteur le veut bien. Les salles mériteraient parfois deux descriptions, une courte et une plus longue la première fois. Il faudrait peut être veiller aussi à ce que les solutions aux énigmes ne soient pas trop obscures, j'ai eu beaucoup de mal à finir le jeu ; mais ce n'est pas forcément un mal, ça force à se creuser la tête. J'ai peut être des suggestions mais je ne veux pas faire de spoiler ou même trop m'étendre. Note dans cette catégorie : 9/10 (soit 18 points).

2) Qualité d'écriture : La situation rappelle le réalisme d'Émile Zola, avec une belle description (assez documentée ?) d'un milieu ouvrier ; si l'on en est pas là au plan littéraire, le style reste élégant et travaillé. Les tournures sont soignées et le vocabulaire est plutôt riche. J'ai relevé d'occasionnelles fautes d'orthographes mais rien de pénalisant. J'ai senti un décalage dans le soin apporté aux textes de la fin, sûrement du au manque de temps - mais ce n'est peut être qu'une impression. Note dans cette catégorie : 9/10 (soit 9 points).

3) Qualité de la technique de programmation : Je n'ai rencontré aucun vrai bug, cependant j'ai trouvé quelques incohérences scénaristiques et quelques petits problèmes de programmation (voir transcripts). Néanmoins le jeu m'a donné l'impression générale d'avoir été codé avec une bonne maîtrise du langage utilisé : les ascenseurs donnent l'impression de se déplacer physiquement, on peut les arrêter, remonter, redescendre, etc. globalement la gestion "verticale" de l'espace se fait bien, ce que l'on ne rencontre pas souvent dans des fictions interactives. Note dans cette catégorie : 9/10 (soit 9 points).

Total : 36 points, soit 9/10.

Les méchants meurent deux fois

1) Plaisir de jouer général : Le scénario est amusant, bien qu'il n'est pas sans rappeler « Les espions ne meurent jamais » d'Hugo Labrande, et l'aspect humoristique auquel on s'attend est bien présent. Ceci en fait un jeu plutôt agréable à jouer... pour peu qu'on ne s'attache pas trop aux détails. Le manque d'indication de direction, n'ayant pas vraiment lieu d'être dans ce type de jeu, est assez troublant, et de plus beaucoup d'objets ont une certaine utilité dans la résolution des énigmes, ce qui est un point fort, mais rien dans leur description et leur façon d'être mis en scène ne permet de l'imaginer vraiment. Les librairies utilisées semblent assez vieilles et pour un joueur habitué c'est assez gênant : beaucoup des commandes auxquelles on fait appel ont un comportement décalé ou bugué (voir >x cartes). Il manque aussi beaucoup d'éléments de décor, et les solutions des énigmes sont parfois capillotractées. Enfin la deuxième partie du jeu (à partir de la prison) est très buguée, j'ai réussi à planter Maurice McVile au milieu d'un couloir alors qu'il voulait me tuer sans qu'il n'ait plus aucune réaction. En tant que joueur on arrive pas à comprendre comment ça se passe, et tout s'enchaîne trop vite, on découvre un sac rempli de matos qu'on a même pas le temps d'examiner avant que Maurice ne rapplique, etc. J'ai trouvé ce passage très hasardeux, et ça m'a beaucoup déçu car le jeu me plaisait bien malgré ce que j'ai dit précédemment qui relève de la finition. Une fois tout cela amélioré, cela fera cependant un très bon jeu, je n'en doute pas. Néanmoins je noterai que l'aide contextualisée est un très bon point, de même que le trailer, très amusant. Note dans cette catégorie : 5,5/10 (soit 11 points).

2) Qualité d'écriture : Le style est correct mais certaines tournures sont maladroites voire incorrectes. Globalement ce n'est pas quelque chose de trop pénalisant, mais ce n'est pas non plus un point fort. À part quelques exceptions cela reste globalement agréable à lire. Note dans cette catégorie : 6/10 (soit 6 points).

3) Qualité de la technique de programmation : J'ai quelque peu majoré la note que je voulais mettre dans la première catégorie car une grande partie de ce qui entache le plaisir de jouer vient de la programmation qui n'est pas assez aboutie. L'usage de vieilles librairies en fait partie, mais pas seulement. Certaines des actions nécessaires à la résolution du jeu ne sont comprises que sous une seule formulation, et les commandes équivoques sont rejetées et induisent même en erreur. Par exemple j'ai du regarder la solution rien que pour ouvrir la trappe car la commande évidente "ouvrir trappe avec carte" ne fonctionne pas, et m'a amené à penser que cette solution évidente n'était pas la bonne. Alors que la solution indique qu'il faut "mettre la carte dans la trappe" (ce qui est encore moins explicite d'ailleurs). Il y a deux trois petits défauts ensuite mais c'est principalement la deuxième partie qui grouille de bugs et d'incohérences comme je l'ai déjà évoqué plus haut. Note dans cette catégorie : 3/10 (soit 3 points).

Total : 20 points, soit 5/10.

5

La chambre de Syrion

Catapole

Les méchants meurent toujours deux fois

6

Bonjour à tous,

Voilà mes votes concernant le concours d'aventures textuelles Edition (circa) 2009.

Bonjour,

Malgré ma mauvaise compréhension de la langue français, j'ai joué votre le jeu, et avec les menus d'aide, à la fin, j'ai gagné. Je l'ai trouvé très amusant et bien fait.

Au début, je ne savais pas comment exprimer les verbes dans une aventure textuelle française. Je note que, généralement, le jeu acceptais les verbes à imperatifs (comme le dit le menu d'aide) mais également les verbs à l'infinitive.

Comme d'habitude, j'ai enregistré une transcription de la séance, produit par Zoom v1.1.4. Malheuresement, les accents n'ont pas survécu au processus.

Dans la historique des versions, la version actuelle est nommée "finale"... mais, s'il y aura une version de plus, je vous recommande de changer une seule chose -- le système d'aide. Le texte est bien écrite, mais on ne peut pas éviter de voir toutes les solutions en cherchant la prochaine chose à faire. Il serait l serait préférable d'être en mesure de quitter ce menu sans voir toutes les instructions (même en tapant "q" j'étais obligé de révéler toute la liste.

J'ai eu besoin de lancé le programme à deux reprises pour e compléter. La première fois, j'ai enregistré un fichier sans problème, mais après avoir rechargé ce fichier, les lettres sont devenus des symboles graphiques. Voir le fichier *.png ci-adjoint.

Merci!

7

Bonjour !

Voici enfin mes votes pour le concours 2009.

La Chambre de Syrion

Catapole

Les méchants meurent toujours deux fois